top of page

Comment se lancer dans une détox ?

Le soleil est déjà un peu plus présent et au changement de saison, on pense déjà à faire le tri dans nos placards…

Pouvoir ranger au fond de nos armoires tous les gros pulls et les doudounes.

Notre organisme, lui aussi à besoin d'enlever certaines couches qui sont venues s'installer pendant l'hiver.

Notamment au printemps, il est bon de purifier notre organisme juste pour l'aider à lui redonner un bon coup de pouce !


C'est la fameuse cure détox.




Quelles sont les principales erreurs à éviter quand on se lance dans une détox ?

les étapes essentielles à bien respecter pour que la détoxification soit efficace est importante.

On a tendance à l’oublier, mais les déchets qui encrassent notre corps viennent pour une grande partie de l’alimentation.

Inversement, certains aliments peuvent aider nos organes filtrants à mieux fonctionner.

C’est pour cette raison qu’il est important de bien préparer votre corps avant et pendant une détox grâce à une alimentation adaptée.


Ce que vous devriez manger pendant une détox


À chaque fois que nous mangeons, notre corps produit des toxines.

Ce sont des déchets créés par le corps, elles font partie du métabolisme naturel.

La plupart proviennent des aliments que nous consommons, mais d’autres peuvent être produites lors d’une blessure, d’une anesthésie, d’une période de stress ou à la suite d’un traumatisme émotionnel.

Les toxines les plus connues sont les radicaux libres, l’acide urique, ou l’acide lactique…

Notre mode de consommation moderne a apporté une deuxième source de dangers pour notre santé : les toxiques, qui proviennent de l’extérieur du corps.

Plus de 300 produits chimiques sont autorisés dans les aliments que nous consommons régulièrement. Comme les pesticides, les métaux lourds, mais aussi de nombreux additifs, colorants, édulcorants qui portent des noms compliqués, comme l’aspartame, l’acésulfame K, le gallate de propyle…

Toutes ces substances, toxiques et toxines, si elles sont mal évacuées par la peau, le foie ou l’intestin, s’enfouissent au fond de nos tissus et peuvent perturber l’ADN de nos cellules.

Avant de commencer à suivre une cure de détoxification, il est donc primordial de prendre quelques mesures alimentaires pour limiter l’encrassement des organes.


Les aliments


Les laitages, la viande, les céréales et farineux, mais aussi l’alcool, dont les effets sur le foie sont bien connus, sont à éviter.

À contrario, certains aliments possèdent de forts effets détoxifiants et il est essentiel de les privilégier :

Les fruits et légumes crus (notamment les légumes crucifères comme le brocoli)

Les acides gras polyinsaturés, comme les oméga-3 (huile de noix, de lin, petits poissons gras…)





Les conseils pour prendre soin de votre foie


En plus de ces conseils généraux, certains aliments sont particulièrement efficaces pour nettoyer et détoxifier le foie :

  • L’artichaut améliore la circulation sanguine et la digestion

  • Le radis noir stimule la sécrétion de la bile et son évacuation vers l’intestin

  • L’avocat, source incroyable d’antioxydants, est utile après certains excès alimentaires

  • Les brocolis et autres légumes crucifères limitent l’accumulation de gras au niveau du foie




Les mesures pour soutenir vos reins


Comme pour le foie, les reins méritent une attention toute particulière et vous pourrez y contribuer à l’aide des aliments suivants :

  • Le céleri, composé majoritairement d’eau, reminéralise l’organisme et lutte contre les infections urinaires

  • Les graines de courge éliminent les déchets stockés dans les reins et réduisent les douleurs urinaires

  • Les concombres sont composés à 95% d’eau, pauvres en calories, et riches en antioxydants

  • La pastèque est recommandée pour sa forte teneur en eau et sa richesse en vitamines et en minéraux.




La technique de nettoyage "express"


Si vous n’avez pas le temps de suivre une cure sur plusieurs semaines, voici une technique plus rapide quand je n’ai pas le temps de suivre une détox complète.

Elle se fait sur trois jours :

  • Jour 1: évitez les aliments cités plus haut, privilégiez les légumes, et hydratez-vous abondamment (eau ou tisane)

  • Jour 2: pendant toute une journée, ne consommez qu’un seul aliment (monodiète), par exemple les carottes ou les pommes, Cela peut être sous différentes formes (crus, cuits, en jus, etc.). Continuez à bien vous hydrater.

  • Jour 3: retournez progressivement à une alimentation variée, en privilégiant les végétaux, comme au premier jour.

Cette détox express ne remplace pas une détoxification de fond, mais elle vous aidera à redonner un coup de neuf à votre organisme.

Avec l’arrivée du printemps, c’est le bon moment pour vous lancer.



Pourquoi faut-il se purifier au printemps ?


Il s’agit d’une technique vieille de plusieurs milliers d’années.

Toutes les grandes traditions ont compris l’importance de se « nettoyer » après l’hiver.

Ainsi on retrouve des rituels de purification dans toutes les religions qui étaient pratiqués pour des raisons spirituelles.

Aujourd’hui, ils agissent aussi à un niveau physiologique.

En principe, votre corps n’a pas besoin de vous pour se purifier.

Mais lorsque les organes chargés de cette mission, le foie et les reins notamment, sont encrassés, c’est à nous de nous activer pour relancer la machine, le but est qu’ils retrouvent leur pleine capacité à filtrer les déchets produits et assimilés par notre corps, créant ainsi un cercle vertueux.

C’est important au début du printemps car en hiver, notre corps a d’importants besoins énergétiques pour supporter le froid et les affections hivernales.

Nous nous tournons donc naturellement vers des aliments plus caloriques, gras ou sucré. Ce sont de bonnes sources d’énergie, mais qui ont tendance à « encrasser » notre organisme.

Il s’agit d’une démarche scientifique qu’il ne faut pas prendre à la légère, elle permet d’agir concrètement sur votre santé, de refaire le plein d’énergie à la sortie de l’hiver et de réduire les risques de maladies parfois graves.

Une bonne détoxification doit agir sur l’ensemble de votre système de filtration et d’élimination des déchets.

  • Votre foie, responsable notamment de sécréter la bile et de métaboliser l’alcool, les drogues et les médicaments puis les éliminer. Il est capable de se nettoyer tout seul, mais il est facilement surchargé.

  • Vos reins qui filtrent les déchets du sang, éliminent ceux qu’ils jugent toxiques pour l’environnement et recyclent d’autres qui pourraient encore servir. Une déshydratation, des infections ou certains médicaments peuvent endommager les reins et causer de graves maladies (calculs rénaux, infections urinaires ou encore énurésie).

  • La lymphe est une sorte de deuxième « voie de circulation » qui communique en permanence avec le sang. Si les déchets qui transitent par la lymphe ne sont pas bien traités, ils peuvent eux aussi entrer dans nos tissus et perturber notre ADN.


Le principe de la détox,


Le processus de détoxification du foie se fait en trois phases.

La phase 1 consiste à transformer les toxines et toxiques présents dans cet organe.

Paradoxalement, cette phase entraîne la production de radicaux libres. C’est comme si vous encrassiez davantage votre corps.

Ce n’est que lors de la phase 2 de la détoxification que ces radicaux libres seront neutralisés et éliminés.

La phase 3 consiste à évacuer les toxiques par la bile.

Quand vous faites une détox, vous devez impérativement prendre en compte ces paramètres, car certaines plantes, comme l’artichaut, n’agiraient que sur la phase 1.

Sinon, votre détox aurait alors l’effet contraire de celui que vous recherchez.

Il est donc important de bien comprendre les effets de chaque plante que vous utilisez et les synergies entre elles pour avoir une action globale sur vos organes.

les plantes aident votre organisme à s’auto nettoyer en stimulant les fonctions naturelles des

organes.




Prenez soin de vos surrénales,


Les surrénales sont de petites glandes, de la taille d’une noix, situées juste au-dessus de vos reins (au niveau du bas du dos).

Ces glandes vous aident à gérer le stress en produisant des hormones vitales comme le cortisol.

Vous pouvez aider vos surrénales à retrouver toute leur vigueur, grâce à :

  • L’exercice physique, le yoga ou le tai chi, qui peuvent aider à réguler vos taux de cortisol

  • Le repos : n’hésitez pas à faire une sieste durant la journée, ou prendre un moment pour vous relaxer

  • Des infusions de plantes reminéralisantes comme l’ortie

  • Les graines germées et autres aliments riches en vitamines et minéraux (notamment magnésium, taurine et vitamines du groupe B)

  • Les huiles essentielles de conifères, en particulier l’épinette noire et le pin sylvestre : frictionnez une fois par jour le bas de votre dos ou la plante des pieds avec quelques gouttes (évitez de le faire juste avant de vous coucher)





Dans le commerce il existe également bon nombre de cure, vous pourrez demander conseil

notamment la cure Quator bio composée de radis noir, d'artichaut, de chardon marie et de romarin.

Cette détox express ne remplace pas une détoxification de fond, mais elle aidera à redonner un bon coup de neuf à votre organisme. Avant de vous lancer dans une détox, il est important de commencer par vérifier l’état de vitalité de vos organes et de bien recharger vos batteries.

Demander conseil au près de votre médecin traitant.


Faites le plein de bonnes énergies pour votre organisme !

66 vues
bottom of page