top of page

La digestion des féculents...


L'essentiel des glucides ingérés est représenté par l'amidon, une molécule de réserve énergétique caractéristique des végétaux composante principale contenue dans les féculents (riz, pâtes, farines, pommes de terre...).


  • La digestion de l'amidon débute dans la bouche

C'est pendant toute la mastication grâce à une enzyme de la salive : l'amylase salivaire que commence la digestion.



Cette première phase de décomposition de l'amidon est stoppée ensuite par l'acidité de l'estomac, puis reprend dans la partie du duodénum situé au début de l'intestin grêle.

C'est l'action des amylases pancréatique et intestinale.

Toutes ces actions successives de ces amylases amènent à la formation d'un sucre simple :

le maltose, qui sera transformé en un sucre encore plus simple, le glucose.

  • Lors d'examens radiographiques de l'appareil digestif

Avec un transit alimentaire normal, on constate aussitôt après ingestion d'une bouillie spéciale opaque, que celle-ci passe dans l'œsophage (lors de la déglutition), où elle ne fait que transiter.

L'estomac s'opacifie plus tard durant plusieurs heures, c'est au tour de l'intestin grêle, puis du gros intestin de travailler.

La progression de la bouillie est effectuée depuis l'œsophage jusqu'au gros intestin grâce à des contractions involontaires de la paroi musculaire.

  • La transformation des aliments en nutriments

C'est sous l'action du suc pancréatique que l'amidon qui est un glucide, se transforme en un autre sucre plus soluble, proche du glucose.


Les féculents constituent un carburant indispensable pour notre organisme, mais sont à manger avec certaine modération suivant le métabolisme et le mode de vie de chacun. Les féculents ont une teneur élevée en glucides complexes, ou amidon, ce qui les rend énergétiques et peuvent être, en excès, associés à une certaine prise de poids...

Lors de la digestion, les féculents sont découpés en molécules de glucose qui constituent notre principal source d’énergie, mais tout en sachant que les glucides consommés en trop grandes quantités sont alors stockées sous forme de graisses dans le tissu adipeux.

Pourtant, la consommation de féculents est importante et pas toujours responsable d'une prise de poids.



  • Des paramètres sont à prendre en compte

- Les quantités consommées ou encore votre équilibre alimentaire dans sa globalité. Les quantités sont adaptées selon vos besoins journaliers. Les glucides consommés en excès sont stockés dans l’organisme et c'est là que précisément vous risquez de prendre du poids. D’où l'importance de savoir en consommer en quantités adaptées à votre métabolisme. Sachez écouter vos besoins et analyser la faim de la gourmandise !


- Le choix du bon mode de cuisson Le mode de préparation a un effet sur votre digestion.

Les assaisonnements et les modes de cuisson peuvent considérablement changer les apports nutritionnels d’un aliment. En veillant à éviter trop de friture ou quantités de matières grasses, la consommation seule d'un féculent en bonne association est beaucoup mieux assimilé et digeste.

Mangez des féculents est sans risque systématique de prise de poids.


- Équilibrez correctement la quantité dans votre assiette Lorsque vous consommez des féculents, il est necessaire de prendre le temps de bien mâcher et de veiller à l'association que vous donnez à ceux-ci.

Tout aussi primordiale de rectifier vos quantités souvent trop importante.

- Mangez varié et équilibré Prendre conscience du contenu de son assiette dans sa globalité et des différents plats suffisamment variés au cours de votre journée.

Si vous veillez à manger varié lors de vos repas vous n'aurez aucune frustration ni carence, car chaque aliment vous apporte les nutriments nécessaires.

Tout est une question d’équilibre et d'association.

La consommation de féculents n’est pas le seul critère à prendre en compte lorsque l’on souhaite rééquilibrer son alimentation ou même perdre du poids. Variez autant que possible tous les féculents, pâtes, riz, céréales, légumineuses, légumes racines...

Sous formes simples, complets ou semi-complets ces derniers contenant plus de fibres, de vitamines et de minéraux et sont plus rassasiants avec un index glycémique beaucoup plus bas.



Dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire ou d'une perte de poids, il est toujours nécessaire d'introduire une quantité modérée de féculents.


Appréciez et savourez le contenu de votre assiette !

367 vues0 commentaire

Comments


bottom of page